Que savoir sur le traitement par injection d’acide hyaluronique ?

acide hyaluronique

Afin de rester éternellement jeunes, de nombreuses personnes, surtout des femmes, font recours à une injection d’acide hyaluronique. Grâce à cette méthode, il est possible de corriger des éléments disgracieux sur une partie de l’anatomie ou encore de retarder un tant soit peu les effets de l’âge.

Avant de se lancer dans une telle procédure, il est normal de se demander comment s’utilise l’acide hyaluronique, dans quel cas il est indiqué et quelles sont les conséquences de son utilisation.

Pour apporter de la lumière sur ces aspects, cet article s’efforce de répondre aux principales interrogations concernant le traitement par injection d’acide hyaluronique.

Botox ou acide hyaluronique ?

Certains confondent botox et acide hyaluronique. Bien que complémentaires, ces deux composés sont différents et une telle confusion ne se justifie pas.

D’abord, il est utile de préciser que le botox est une toxine, la toxine botulique plus précisément. Inversement, l’acide hyaluronique est une molécule sécrétée par le corps et présente sous la peau, dans les articulations, le cartilage et l’œil.

Dans son action, le botox met au repos les muscles avec lesquels il est en contact. Cela provoque un relâchement des muscles responsables des rides d’expression, entraînant ainsi le lissage de la peau.

Quant à l’acide hyaluronique, il a une simple fonction complémentaire à l’action de l’acide hyaluronique déjà présent dans le corps. L’injection d’acide hyaluronique permet donc simplement d’hydrater les couches profondes de la peau et de leur redonner ainsi du volume.

Quand faut-il procéder à une injection d’acide hyaluronique ?

En raison du fait qu’il ne nécessite pas d’opération chirurgicale, ce traitement est plutôt léger et s’applique la plupart du temps dans deux cas.

Le comblement des rides

Le comblement des rides est l’usage le plus habituel de l’acide hyaluronique, en raison de la fréquence de réapparition des rides et donc du besoin de renouveler l’opération. L’application sous-cutanée de l’acide hyaluronique permet de revitaliser la peau et de lui donner une texture lisse.

Cette opération est effectuée dans les principales « zones à rides» du visage. On peut brièvement évoquer sur ce registre :

·         Les rides du lion qui sont situées entre les sourcils ;

·         Les plis d’amertume localisés aux coins de la bouche, vers le bas ;

·         Les rides de la patte d’oie qui apparaissent autour des yeux à partir d’un certain âge ;

·         Les sillons naso-géniens qui se creusent de chaque côté de la bouche ;

·         Les fines rides de la lèvre supérieure.

Il est nécessaire de préciser que l’injection d’acide hyaluronique doit être renouvelée tous les 8 mois en moyenne.

Le remplissage des volumes du visage

Plus pratiqué par les femmes que par les hommes, le remplissage des volumes du visage au moyen d’acide hyaluronique consiste à changer les contours d’un visage ou certaines de ses parties. Cette technique peut être perçue comme une opération chirurgicale à part entière.

Mais contrairement à une procédure chirurgicale qui peut être irréversible, l’opération de remplissage s’estompe avec le temps. Le maintien de l’effet obtenu suppose donc un renouvellement. En outre, les zones sujettes à un remplissage sont entre autres :

·         Les tempes lorsqu’elles sont trop creuses ;

·         Les joues et les pommettes ;

·         L’ourlet des lèvres : cette opération fréquente consiste à donner du volume aux lèvres afin de les rendre pulpeuses ;

·         Le nez et le menton pour corriger leur aspect.

Les effets de la procédure de remplissage des volumes du visage s’estompent au bout de 12 à 18 mois. Un tour sur le site https://medassistance.fr/ permet de répondre à toute question laissée sans réponse.

Il s’agit du site web d’une clinique de tourisme médical située en Tunisie. Les équipes qui y exercent sont particulièrement connues pour leur expérience et leurs excellents résultats dans le cadre de diverses interventions dédiées à l’amélioration de l’apparence physique.

Comment se déroule une séance d’injection d’acide hyaluronique ?

Le procédé est quasiment indolore. Cependant, pour les personnes sensibles aux aiguilles, une anesthésie peut être pratiquée à travers l’application d’une pommade à la lidocaïne sur la zone à traiter, 45 minutes avant l’opération.

Le mode opératoire

Une fois que le rendez-vous avec le spécialiste est pris et que les formalités préalables sont remplies, certains conseils doivent être scrupuleusement suivis. En effet, dès une semaine avant l’opération, toute consommation d’alcool, de drogue, d’aspirine et d’anti-inflammatoires doit être évitée.

Pour une opération de remplissage, l’acide hyaluronique peut être sous une forme fluide ou dense.

Le praticien procède à l’injection d’acide hyaluronique selon le type d’intervention requis. La première seringue contient déjà l’anesthésiant et la piqûre est donc indolore. La durée de l’opération n’excède pas 30 minutes.

Les conséquences

L’acide hyaluronique étant synthétisé pour être une copie identique à la version originale présente dans l’organisme, l’injection ne donne lieu à aucun un rejet. Toutefois, une personne sur 2 000 peut présenter une hypersensibilité au produit.

Après l’opération, les rares réactions observables ont tendance à disparaître en quelques jours. On peut en effet assister à :

·         Des petites rougeurs et des gonflements ;

·         Un fin cordon présent sur le trajet de l’acide hyaluronique en raison d’un excès de l’acide sous la peau ;

·         Des démangeaisons.

Le traitement est quasiment sans danger et n’a pas d’incidence sur la vie sociale. Par ailleurs, son coût relativement accessible permet de le renouveler aussi souvent que nécessaire.

Néanmoins, pour s’assurer une intervention de qualité, il convient de s’adresser à des spécialistes pour recourir à une injection d’acide hyaluronique.

Les plux beaux Riads au Maroc
Qu’est ce qu’un Riad ?